Votre descente alimentaire

Table des matières

Pourquoi se préparer ?

  • Le jeûne est un super drainage, car l’organisme va remettre en circulation une grande quantité de toxines stockées au plus profond des tissus depuis des années. Afin que les émonctoires (ou organes d’élimination du corps : foie, intestins, poumons, reins et peau) soient capables de gérer ces déchets sans problème, il est utile de les préparer à ce travail intense avant le jeûne proprement dit, au même titre que le ferait un sportif avant une compétition.
  • Mieux vous vous préparerez, et plus vos 5 jours de jeûne seront faciles et plaisants… Nous vous proposons donc de suivre, 5 jours avant votre stage, une préparation alimentaire accompagnée d’une petite préparation physique.
  • L’importance d’une bonne hydratation pendant votre préparation.
  • Pensez à boire abondamment de l’eau dans la journée, (Montroucous, Rosée de la reine).
  • Réduire la consommation voire arrêter de fumer.
  • Monter les escaliers, marche davantage, plus longtemps, plus vite.
  • Nettoyer et stimuler la peau (Hamman, Sauna)

Mardi & Mercredi (J-5/4)

Le bon conseil du jour

L’herbe de blé: c’est l’un des seuls aliments qui contient tous les minéraux dont le corps a besoin. Il s’agit d’une jeune pousse de blé commun. L’avantage est qu’elle contient énormément de chlorophylle, laquelle possède une structure moléculaire identique à l’hémoglobine. C’est une source naturelle d’antioxydants qui aide à réparer les cellules endommagées. L’herbe de blé a une action curative et aide le système immunitaire à bien fonctionner.
En poudre : 2 cuillerées à café dans 1 cm de jus de pomme, complétez le verre avec de l’eau.
Frais : vous pouvez trouver du jus d’herbe de blé frais dans un bar à jus ou acheter de l’herbe de blé dans une épicerie et la passer dans un extracteur de jus. Vous pouvez la consommer une à trois fois par jour.

img 4225

Atelier Cuisine

L’activité physique du jour

Jeudi & Vendredi (J-3/2)

Le bon conseil du jour

Pour arriver à satiété, prenez le temps de manger ! Mâchez lentement, la mastication est la clef d’une bonne digestion ! Posez vos couverts après chaque bouchée pour faire de ce repas un vrai moment de convivialité. Vous imprimez ainsi un rythme plus lent à votre repas, qui permet de faire remonter à votre cerveau l’information que vous avez assez mangé. Il est préférable de couper la télévision, d’éviter de lire en mangeant et de ne pas provoquer de stress pendant le repas.

vue soleil couchant Monceaux Harmonie Oise

Atelier Cuisine

L’activité physique du jour

Samedi (J-1)

Le bon conseil du jour

En ce 5e jour, vous vous préparez encore au jeûne de demain: prenez un carnet et posez-vous des questions sur les sujets qui vous intéressent, sur lesquels vous avez envie de méditer, car ce sera un exercice à pratiquer pendant le jeûne. Profitez-bien de cette dernière journée d’alimentation (sans en abuser toutefois): demain vous serez sur les chemins du jeûne et de la détoxification !

Chalet Yoga détente Monceaux Harmonie Oise

Atelier cuisine

Pour ce dernier jour de préparation, un taboulé de chou-fleur aux herbes.

Ingrédients pour la préparation (2 personnes):

    • 1 chou-fleur
    • Coriandre
    • Persil
    • Estragon
    • Menthe
    • 1 citron

Votre régime du jour étant uniquement composé de fruits et de légumes, ce taboulé remplace la semoule par le chou-fleur. Munissez-vous d’une mandoline pour râper le chou. Amusez-vous avec les aromates: la coriandre, le persil, l’estragon, la menthe. Vous pouvez les utiliser dans les quantités que vous souhaitez. Soyez créatifs : n’hésitez pas à ajouter des fruits (les grenades par exemple sont parfaites pour ce plat), un quart d’oignon (c’est suffisant pour deux personnes). Pour l’assaisonnement optez aujourd’hui pour une base de jus de citron. Vous pouvez également essayer la purée de prune, un probiotique qui regorge de minéraux ! Ce taboulé peut aussi être fait à base de brocolis. Pensez à préparer une heure à l’avance vos plats crus, et à les réserver au frais.

L’activité physique du jour

Votre séance de yoga du matin: Allongé au sol, amenez vos bras de chaque côté de la poitrine pour effectuer la posture du cobra. Inspirez. Expirez et montez dans la posture du chien tête en bas.

Sur une expire, amenez votre jambe droite vers l’avant et poursuivez avec la suite de la salutation. Prenez un temps de relaxation pour achever cette séance, assis sur votre coussin zafu si c’est confortable pour vous.

Au cours de cette journée, nous vous invitons à progresser encore d’un cran dans la conscience de vous-même. Prenez, dans votre emploi du temps, même 5 minutes pour méditer. Oui ! C’est déjà un temps de gagné pour prendre rendez-vous avec vous-même. Il vaut mieux parfois faire 5 ou 10 minutes de méditation dans la journée que de tenter 30 minutes de méditation moins bien réussies qui nous laissent un sentiment d’échec. Pensez qu’il faut toujours garder un regard positif sur soi-même et sur ce que l’on peut faire, c’est important.

La méditation est un grand mot, mais qui recouvre une idée simple. Je vous encourage à vous assoir confortablement, et, pendant 5 à 10 minutes pour débuter, les yeux fermés ou mi-clos à vous concentrer sur votre respiration, sur son flux et son reflux. Au cours des jours prochains, notre professeur de yoga vous invitera également à prendre un moment pour un temps de relaxation.

Aujourd’hui, l’activité physique sera plus douce, faites une heure de marche très tranquille, plutôt bucolique. Prenez soin de vous et savourez les moments en extérieur!

Dimanche (Jour-J)

Vous voici arrivé à votre premier jour de jeûne.

L’aventure commence et nous vous invitons à l’aborder avec le plus de curiosité et de confiance possible.
Au cours des 5 prochains jours, vous allez passer par des états et des phases différentes, notre équipe sera là pour vous guider (et vous rassurer au besoin) pendant ces différents moments. Car si le jeûne n’est pas une performance, il n’en est pas moins une traversée qui comporte des moments aisés et des passages plus délicats.
Le passage délicat que vous pourriez rencontrer se situe généralement au tournant des 2e et 3e jours de jeûne.
Cependant, avec les conseils qui vous seront prodigués, vous serez armé pour passer avec succès cette étape.
On pourrait d’ailleurs comparer ce jeûne au passage d’un col : la montée est difficile, on a parfois l’impression qu’on n’y arrivera pas, mais une fois arrivé au sommet, la vue est merveilleuse et justifie l’effort que vous avez fourni. Si vous avez jusqu’ici suivi scrupuleusement les conseils de la préparation, continuez sur votre lancée : tout devrait bien se passer !
Retenons que l’ordre du jour, depuis la prise de décision de jeûner, est avant tout « Bienveillance avec soi-même » .
La base consiste à commencer un jeûne avec des intestins contenant le moins d’aliments possible. 

Il est nécessaire de boire, au cours des jours à venir, au moins trois litres de liquides par jour, dont au moins 1,5L d’eau pure, c’est-à-dire sans citron, huile essentielle, ou quoi que ce soit d’autre. Les deux litres restants seront constitués de vos jus et bouillons ainsi que de vos tisanes.
Enfin, pendant le jeûne, l’odorat est stimulé. Il est donc recommandé d’éviter l’utilisation de cosmétiques contenant des parfums de synthèse car ils peuvent devenir très incommodants.

  • Prenez soin de vous hydrater correctement en buvant 1,5 litre d’eau dans la journée, cela vous aidera à rester alerte et vigilant.
  • Ne mangez aucun sucre rapide sous quelque forme que ce soit, vous éviterez ainsi tout risque d’hypoglycémie réactionnelle.
  • Si dans la journée vous ressentez une sensation de faiblesse et que vous devez manger, préférez plutôt un fruit de saison ou buvez du jus de fruits naturel sans sucre ajouté ou du jus de légumes.
  • Afin de commencer votre jeûne avec un intestin vide, une purge à base de sulfate de magnésium vous sera proposée lors de votre arrivée au Domaine.

Boite à outils

  • Les produits raffinés ont subi nombre de trans- formations pour devenir des produits de cou- leur plus claire et qui se conservent mieux. Le problème est que ce processus de « purifi- cation » élimine généralement de bons nutri- ments qui font la richesse de ces aliments.
    Le sucre dit raffiné est un sucre issu de la betterave qui a été passé à la chaux puis porté à ébullition. Le sucre non raffiné est extrait de la canne à sucre, par simple pression mécanique.
  • L’huile raffinée a pour sa part subi au moins quatre procédés (désacidification, décolora- tion, etc.). Alors que l’huile vierge ou de première pression a été pressée mécaniquement.
    Les sels blancs (souvent très fins) sont préparés à partir du sel gemme ramené des mines. Ils ne contiennent après raffinage générale- ment plus que du chlorure de sodium (en plus des anti-agglomérants généralement ajoutés). On leur préfèrera les sels de mer non traités ou de l’Himalaya, plus riches en minéraux.
  • Les farines raffinées sont des farines très blanches car l’enveloppe des céréales (le son) dont elles proviennent a été supprimée. Optez pour des farine semi-complètes ou complètes.
    Les cereales blanches (pates, riz et cereale de petit déjeuner) et les produits industriels et plat tout préparé.

Les légumineuses sont des légumes secs, des gros grains. Parmi les légumineuses les plus fréquentes, on trouve : les lentilles (vertes, jaunes, corail), les pois (cassés, pois chiche, petits pois), les haricots (rouges, noirs, roses, mogettes, coco, mungo, fèves).
Elles sont riches en amidon (en ce sens, proche des féculents).

Les oléagineux sont les grains et fruits, qui, pressés, permettent d’obtenir de l’huile, car ils riches en matière grasse. Les plus connus sont les amandes, les noix (de pécan, de cajou, macadamia, etc.), les noisettes, les pistaches, les graines de tournesol ou de lin.

Saviez-vous que la digestion consiste à transformer des macronutriments en micronutriments assimilables ? Autrement dit, digérer, c’est faire passer vos aliments dans une usine qui découpe en microunités les chaînes complexes (acides aminés, glucidiques et lipidiques), devenues ainsi assimilables.
Au troisième jour de préparation, vous avez dû ressentir une accélération du transit. Il est dû à l’augmentation des fibres (présentes dans les fruits et légumes) dans votre alimentation.

  • 95 % de l’assimilation se passe au niveau des intestins: cette transformation des macronutriments rendent nos micronutriments assimilables. La digestion est une forme d’usine qui sert à couper en micro-unité toutes les chaines complexes (lipidique, d’acide aminés…) pour arriver à une chaîne minimale assimilable. Digérer les amidons est déjà possible grâce à l’amylase présente dans la salive et les protéines dans l’estomac. Le troisième jour, il n’y a déjà plus de protéines. Et les intestins assimilent le reste. Si nous déployons les 7 mètres de l’intestin grêle, on a bien plus qu’un terrain de tennis, en termes de surface. Et l’aliment consommé est assimilé ici, au cœur de ce large champ intestinal. Le principe de la nutrition a pour fonction d’apporter des éléments essentiels pour se construire. Nous sommes ce que nous mangeons.

La perte de poids ne doit pas être votre objectif principal pendant ce jeûne, même si elle est une motivation sérieuse pour de nombreuses personnes.
Sachez qu’en moyenne, au cours de ces 15 jours, les femmes perdent 5 % de leur poids et les hommes jusqu’à 10 %, soit 300 à 500 grammes par jour en moyenne.
Le jeûne, il est vrai, est un bon moyen d’évacuer les kilos en trop. Mais le plus important à gérer sera les émotions liées à la reprise alimentaire qui peut amener à une reprise de poids.

Checklist

Voici la liste des pièces nécessaires pour votre séjour:

  • Imprimez, remplissez le formulaire à donner le jour de votre venue au domaine
  • Certificat médical autorisant le jeûne

Nous vous conseillons de mettre dans votre sac de voyage

  • Chaussures de marche, déjà utilisées
  • Chaussettes spéciales randonnée
  • Pantalon pour la randonnée, tee-shirts
  • Vêtements de pluie (cape ou veste imperméable, pantalon imperméable)
  • Sweat-shirts ou pulls chauds, pantalon confortable
  • Lunettes de soleil, crème solaire, casquette ou chapeau 
  • Chaussures confortables pour après la randonnée…
  • Votre trousse de toilette habituelle, savon… (les serviettes sont fournies)
  • Un petit sac à dos de randonnée de bonne qualité (bretelles réglables)
  • Une gourde ou éventuellement un Camel back, un thermos (facultatif)
  • Un maillot de bain pour le sauna et le spa (voire la mer) -un peignoir vous sera fourni
  • Les draps, oreillers et couvertures sont fournis mais si vous avez un oreiller ergonomique, pensez à l’apporter.
  • Si vraiment nécessaires : bâtons de marche (non recommandé car interdits sur la plupart de nos chemins)

Nous vous souhaitons un bon jeûne au Domaine de Monceaux